Rechercher
  • Coparentalité Responsable

Droit de l'enfant ou droit à l'enfant ?

Le titre de la Conférence de Dinant du 16 septembre 2022 n'aurait pu être mieux choisi.


De manière tout à fait claire, c'est bien du / des droits de l'enfant dont se préoccupait chaque intervenant.


Un grand merci aux organisateurs, en commençant par la Juge Marie-France Carlier, à chacun des intervenants et aux participants, dont notre bâtonnier valaisan, Me Olivier Derivaz, venu présenter la mise en oeuvre du projet-pilote de Cochem en Valais.


De telles journées permettent de s'informer, et donc de se former, de s'enrichir en échangeant, de bénéficier de l'expérience d'autrui.


Elles sont stimulantes et soutenantes car on réalise qu'on n'oeuvre pas seul-e-s dans son coin. Un tel soutien permet de poursuivre ses démarches tout en gardant espoir. L'espoir qu'un jour le monde politique, dont dépend la possibilité de diverses mises en oeuvre, se montrera plus sensible aux droits des enfants.

A l'heure où nous nous rendions en Belgique, les députés valaisans ont, à une majorité écrasante, refusé une motion demandant la réalisation de statistiques sur les divorces et séparations. Or, comment agir lors qu'on ne sait pas exactement de quoi on parle, ne pouvant pas le quantifier ?

31 vues0 commentaire